Archive | mars, 2012

Salon des vignerons à Olne!

28 Mar

Ce week-end et pour la première fois, le Domaine de la Bonne Tonne se déplace à Olne tout près de Liège en Belgique pour le salon des vignerons.  Nous serons une quarantaine de vignerons de différentes régions viticoles  à venir présenter nos vins. La philosophie du salon est de représenter des vignerons qui travaillent en agriculture biologique  ou dynamique et qui vinifient le plus naturellement possible.

Pour ceux qui habitent près de Olne, n’hésitez pas à venir et découvrir nos vins!

Flyer du salon

Pour plus d’infos voici leur site internet : http://www.salondesvignerons.be
et leur blog : http://blog.salondesvignerons.be

Biojolaise, nous voila!

26 Mar

Bonjour à tous,

Aujourd’hui c’est le grand jour, nous sommes à Cercié  à la Biojolaise ! Le salon Pro des vins Bio du Beaujolais, l’entrée est gratuite! Côté météo, une belle journée s’annonce!! Pour l’occasion, nous ferons déguster nos Morgon 2009 et 2010 encore en vente (j’ai aussi fait du pain cuit dans mon four à bois, toute la journée d’hier pour les repas de midi et du soir). Cette manifestation se déroule en relation avec la Beaujoloise et Beaujol’art, deux autres salons qui se déroulent à St lager, juste à côté de Cercié au Château des Ravatys! Venez nombreux !

Comme un air de printemps!!

14 Mar

Le printemps arrive avec quelques jours d’avance sur le Beaujolais comme partout en France. Un magnifique soleil inonde notre paysage viticole. Lors du coucher de soleil, l’ombre chasse la lumière, je m’émerveille encore et encore devant ce spectacle. Cette ombre qui danse autour de chaque cep de vigne, derrière chaque colline, c’est tout simplement magique, on ne peut s’en lasser.

La Côte de Brouilly (cru du Beaujolais) un soir de mars (14/03/12)

Cela donne  envie de se balader à pieds ou à vélo, histoire de se détendre après une dure journée de boulot. Perso, ce soir ce sera course à pieds à travers les vignes.

Au détour d'un chemin de vigne sur la Côte de Brouilly. Dans la brume au loin c'est Régnié (un autre cru du Beaujolais).

Le métier de vigneron n’est certes pas facile tous les jours, mais il faut bien reconnaître que l »on a une qualité de vie bien agréable, dans ce paysage façonné par l’homme et qui, de jour en jour, suivant les saisons et  la météo, change d’aspect. Les gens qui passent par là ne peuvent rester indifférents à cette féerie. Il faut le dire, la nature est tellement belle pour celui qui sait la contempler.

Vigne de Côte de Brouilly Coucher de soleil un peu brumeux! 14/03/12

Et quand le temps est à la pluie dans le Beaujolais, il y a toujours de bonne raison pour que deux, trois potes vignerons (ou pas) viennent déguster le dernier millésime pas encore en bouteille, juste pour se faire une idée du bébé avant de le présenter aux clients. Ce sont des moments très sympathiques où l’on apprend beaucoup sur nos vins grâce à un regard extérieur. Il est toujours plus facile de donner son opinion sur le vin du voisin que sur le sien…

Mon père dans la cave en train de déguster un Morgon 2010 !

A ce propos, nous dégustons le millésime 2011 de temps en temps pour voir son évolution, et déjà nous pouvons dire qu’après un très bon millésime 2010, le 2011 n’a pas à rougir si je puis dire.! La jeunesse et la fraîcheur de son fruit ne l’empêche pas d’avoir du corps et de la profondeur. Ce qu’on aime par dessus tout avec mon père, c’est cette longueur en bouche et cette finesse que 2011 comme 2010 procurent. J’aime à rappeler que nous faisons, avant tout, du vin par passion. Et vivre de cette passion tout en se faisant plaisir… c’est le défi qu’on essaie de relever. Faire du vin, qui a le goût du millésime et du terroir dont il est issu, sans artifice.

Pour infos, nous serons présents ce week-end au salon des vins bios  » L’essence des sens  » A Beaune :

Samedi 17 mars 17h30-21h30 dégustation vente de vins bio’

ouverte au public – Entrée + verre sérigraphié 10 euros

Dimanche 18 mars 9h00-19h00 dégustation professionnelle

Pour plus d’infos n’hésitez pas à aller sur le site : 

http://www.lessence-des-sens.com/.

« Taille tôt, taille tard, rien ne vaut la taille de Mars!! »

7 Mar

Une semaine que l’on est en mars et le travail principal effectué à la vigne est la taille. La taille de la vigne est une étape importante qui conditionne la bonne fructification. C’est au mois de mars qu’elle est la meilleure pour la vigne. Les températures  sont normalement plus clémentes que celles du mois de février. Il n’y a donc pas de risque de grosse gelée qui endommagerait le cep. De plus, on dit que la vigne « pleure » quand les températures se radoucissent. En effet, la vigne sort de son hibernation et la sève remonte dans ses bois (sarments de vigne). L’on voit donc couler la sève par les bois qui viennent d’être taillés ; ce qui évite l’entrée de champignons néfastes à la vie de la vigne.

D’où l’adage : « Taille tôt, taille tard, rien ne vaut la taille de Mars!! »

Taille de la vigne mon père (à gauche) et moi (à droite).