Archive | octobre, 2010

Fin de fermentation

25 Oct

Mes 2 cuvées 2010 (les Charmes et Vieilles Vignes) sont pressées depuis une bonne semaine déjà. Les fermentations se terminent doucement mais sûrement, comme en témoigne cette photo prise au microscope récemment, où l’on voit encore beaucoup de levures en action, même si le froid de ces derniers jours a ralenti leur travail. Ces 2 cuvées ont été mises en fût (de 220 litres) samedi, en jour fruit du calendrier lunaire, où elles passeront l’hiver jusqu’au printemps, pendant que la cuvée Vieilles Vignes restera jusqu’aux vendanges prochaines…

Levures de fin de fermentation

Nouveauté : Cette année,  j’ai réalisé deux micro-cuvées issues de ma meilleure parcelle de Morgon. En effet, une fois le raisin ramassé, il est égrappé totalement, les baies sont séparées de leurs rafles. Ces dernières sont mises à la main dans 2 ‘demi muits’ (fût de Chêne de 400l). Ces fûts sont posés sur des roulettes, ce qui permet de faire tourner le fût sur lui-même afin d’homogénéiser le moût et favoriser une bonne macération de la baie (action qui se réalise 1 à 2 fois par jour). Cela fait maintenant plus de 3 semaines que ces cuvées macèrent et fermentent. Elles seront pressurées à la fin de cette semaine… Ces deux cuvées réunies ne devraient pas produire plus de 350 litres de vin, et déjà leur goût est totalement différent des cuvées traditionnelles. Ce vin 100% nature ne sera pas sulfité, il n’a reçu aucun intrant (levure, sucre, SO2…) et sera élevé en fût pendant environ 1 an. Il ne devrait être commercialisé que fin 2011… affaire à suivre!!

Publicités

Hommage à un Grand Homme

11 Oct

Ce matin,  j’ai appris avec tristesse, le décès de  Marcel LAPIERRE, un vigneron hors paire qui a ouvert la voie à beaucoup d’autres au « vin naturel ». C’est grâce à lui et à ce qu’il a fait que j’ai eu envie de travailler mes vignes en Bio et de faire du vin le plus « naturellement possible »…

Marcel LAPIERRE un homme visionnaire, d’une générosité exemplaire, qui a su rester simple! Bravo et Merci  !!


Courage à toute sa famille… Une pensée pour Camille, Anne et Mathieu ses enfants et Marie sa femme, avec qui je partage leur peine.

Les Vinifs

8 Oct

Le millésime 2010 fermente encore doucement dans les cuves de nos Chais. Il ne verra le jour que dans quelques semaines. En effet, après la macération du raisin d’une dizaine de jours environ ( la fermentation alcoolique aura déjà bien travaillée), celui-ci sera retiré de la cuve pour le pressurer afin d’en extraire le jus. Ce jus finira de fermenter en cuve ou en barrique. Après un hiver passé, le « Morgon 2010 », retiré de ses lies, pourra être mis en bouteille mais d’abord… il faudra patienter un peu!

Pour le moment, l’élaboration de ce nouveau millésime se déroule très bien, les levures observées mardi soir au microscope nous rassurent. Elles sont nombreuses et de formes différentes, ce qui prouve que sans rajouter de levure du commerce, nous avons différentes variétés de levures naturelles, selon le terroir, qui travaillent en même temps.

Voici ci dessus une des photos de nos levures prise au microscope, il y a quelques jours. (On peut distinguer de grosses et de petites levures de formes différentes).

Remarque: dans le cas d’une cuvée ensemencée avec des levures du commerce (levure sèche active), les levures observées au microscope sont très nombreuses et quasiment de formes identiques. Ces levures, souvent de phénotype « Killer » détruisent tous les autres types de levures déjà présentes naturellement sur le raisin. Heureusement, d’autres levures existent (type Stater) et sont utilisées pour favoriser un bon départ en fermentation, celles-ci ne sont pas « Killer » et respectent la flore levurienne du raisin.

Personnellement, je pense qu’un vin  dit « de terroir » ne devrait pas être ensemencé par des levures du commerce de type « killer »… A méditer!

Vendanges 2010

6 Oct

Les vendanges ont eu lieu sur mon Domaine le vendredi 1er et le samedi 2 octobre. Pour des raisons pratiques, ma troupe de vendangeurs est la même que celle du Domaine paternel. Elle était constituée de jeunes saisonniers qui parcourent l’Europe pour trouver du travail, le temps de la récolte.

L’équipe était constituée de 22 coupeurs et de 2 porteurs.

La saison des vendanges est la meilleure période de l’année pour le ‘Vigneron’, la plus stressante aussi ; c’est l’aboutissement d’un an de travail. Il ne faut pas se louper, car sinon ça ne pardonne pas, on ne ramasse rien ou de mauvaise qualité. Les vendanges, quand elles sont faites à la main (de plus en plus de Domaines font le pari de la machine) permettent de partager, d’échanger avec les saisonniers, de faire de belles rencontres, souvent éphémères. Non, vraiment humainement, les vendanges, ça reste convivial, chaleureux, ça en fait dire des choses… et boire des verres !  Il y a même des soirs où l’on refait le monde, et comme toujours le lendemain ce sont seaux et serpettes pour tout le monde, patron comme ouvrier… « et la retraite à 60 ou 62 ans? L’insécurité? » Tous les problèmes de société qui nous touchent de près ou de loin, on les oublie bien volontiers au milieu des vignes, avec cette année encore un soleil magnifique qui illumine le feuillage prenant ses airs d’automne… ça fait rêver n’est-ce-pas? Ah oui j’oubliais notre ami ‘le mal de dos’ qui nous accompagne un bon bout de chemin pour nous remettre à la réalité, « allez la tête dans l’cep nom d’un chien!!! »

Antoine, le porteur. Il aime voyager et a déjà fait le tour du monde!

Un grand ‘Merci’: à nos vendangeurs qui, en plus de nous ramasser le raisin, nous ont fait partager leur vision de la vie, de très bons moments passés ensemble. Merci au curé de notre village, qui nous a fait le plaisir et la surprise de venir une demi- journée pour échanger avec la troupe et nous-même, notamment sur les questions que l’on peut se poser sur la spiritualité, le catholicisme face à notre société etc… un moment très riche pour tous qui a touché beaucoup de monde… Merci à la famille, aux cuisinières, tous ceux qui sont venus nous aider dans cet épisode!

Quelques photos de ce beau millésime de vendangeurs 2010